Funke Einsicht

"Papi Funky" votre grand-père maternel

Description:

Né en Bavière en 1916, “Papi Funky” comme l’a tout d’abord surnommé Hank quand il avait 5 ans. C’est votre grand-père maternel, le patriarche de la famille Einsicht. C’est un vieil homme assez enjoué, il a encore une lueur espiègle dans les yeux lorsqu’il apprend de nouvelles choses qui l’intéressent. Il est toujours intéressé par avoir des nouvelles. Il est grand et mince, légèrement vouté avec l’âge. Il a des cheveux blancs en bataille et le plus souvent une barbe de trois jours, il oublie régulièrement de se raser. Il porte de petites lunettes de lecture autour du coup. Il a encore un léger accent allemand, et parle couramment plusieurs langues dont le français, l’anglais, le néerlandais, le latin et grec ancien, l’Italien, le Suédois, et peut être même d’autres.

Bio:

De ce que vous en savez, il a émigré au Etats-Unis quelques années après la seconde guerre mondiale, en 1949. Il n’aime pas beaucoup parler de ce temps là, si le sujet est abordé il essaie généralement de tourner la conversation vers les faits de la guerre plutôt que son histoire personnelle, souvent en faisant référence à l’un des nombreux traités historiques sur la guerre dans sa bibliothèque, et demande à quelqu’un d’aller chercher le livre en question.

Il a longuement étudié l’histoire naturelle; la zoologie et la biologie en particulier le fascinent. Il a émigré vers l’Etat de Washington parce que de nombreuses familles de Seattle étaient d’origine Allemande et il avait un contact par un vieil ami de famille pour un poste d’enseignant chercheur à l’Université de Washington, qui était en train de se remettre de la guerre. Il n’était pas marié, et a rencontré sa future femme peu après, Laura, l’une de ses étudiantes.

Ils eurent quatre enfants:
- votre oncle David, l’aîné né en 1954.
- vos mères jumelles, Bridget et Elisabeth, nées en 1957.
- et Ollie, le petit dernier de la famille, qui hélas est décédé avant même vos naissances (1961 – 1982).

Ils déménagèrent dans le grand chalet de la famille de Laura près de Leavenworth en 1982, à environ 2.5h de Seattle en voiture. C’est un endroit magnifique dans la montagne, qui rappelle un peu à Funke sa Bavière natale, surtout depuis qu’ils ont aménagé le village pour qu’il ressemble à un village traditionnel Bavarois.

Il a aménagé sa grande bibliothèque dans une pièce dédiée, et vous avez de nombreux souvenirs de vacances, de Thanksgiving, et de Noël avec “Papi Funky” qui vous racontait des histoires dans la bibliothèque, comme les contes traditionnels des frères Grimm, et bien d’autres. Il vous emmenait marcher dans la forêt pendant la journée, et il vous expliquait l’origine et les noms des plantes et des animaux, et comment les reconnaitre.

Il vous mettait aussi en garde de ne jamais sortir trop tard et surtout pas la nuit, car il disait que le “Schwartzen Mann” pouvait guetter une opportunité de croquer des enfants trop curieux qui se promenaient dans la forêt de nuit. Quand vous étiez un peu plus grands, vous riiez ensemble de ces histoires de croquemitaine et il faisait semblant de vous pourchasser et de vous manger – même si parfois vous pensiez voir une lueur de tristesse dans ses yeux à certains moments, et qui disparaissait presque aussitôt.

De temps à autre, il précisait que le “Schwartzen Mann” n’était peut être qu’une histoire pour faire peur aux enfants, mais que les animaux sauvages de la forêt étaient bien réels eux, et dangereux. Quand vous faisiez des bêtises, il vous faisait apprendre et répéter les noms scientifiques des animaux comme punition.
“Ursus Americanus” l’ours noir américain, “Canis Lupus” le loup, “Puma Concolor” le lion des montagnes aussi appelé cougar, etc.

Il vous disait plus souvent de faire attention quand vous étiez adolescents et sortiez souvent de nuit avec des amis de vacances, mais à cet âge là vous n’écoutiez plus grand chose.

Sa femme, votre grand-mère, est décédée il y a une douzaine d’années. Vos mères lui ont conseillé de venir habiter plus près de Seattle, mais il ne veut rien écouter et préfère rester dans sa grande maison avec ses livres. Vos mères essaient de passer le vois aussi souvent que possible, et une aide-soignante passe le voir régulièrement aussi.

Il va bientôt fêter ses 99 ans, toute la famille et beaucoup d’amis vont se retrouver, et discutent des préparatifs en ce moment.

Funke Einsicht

Histoires de famille à Seattle Hippowill