Samuel "Sam" Hawkins

Cascadeur, acteur, et afficionado de sports extrêmes

Description:

Joueur: Paul

Age: 28 ans
Sexe: Masculin
Taille: 1m85
Poids: 85kg
Yeux: Verts
Cheveux: Noir
Signes particuliers:
Personnalité: Avenant et agréable, mais ne supporte pas de rester inactif très longtemps.

Obsession:
La poursuite de la sensation de liberté totale et de vol en pratiquant des sports extrêmes du style glisse et sauts / chutes.

Passions
Stimulus de rage: La passivité, les gens qui subissent les événements sans réagir ont tendance à l’énerver.
Stimulus de peur [Impuissance]: D’être physiquement incapacité (blessure incapacitante définitive, être séquestré, etc.
Stimulus de noblesse: Loyauté: ensemble avant tout. Protéger le groupe.

STATS & COMPETENCES

Corps 50 [Endurant]

  • Athlétisme 30%
  • Bagarre 30%
  • Armes blanches 20%

Vitesse 60 []

  • Esquive 20%
  • Initiative 30%
  • Conduire 20%
  • Sports Extrêmes 50%

Esprit 50 [Un esprit sain]

  • Culture G 20%
  • Cacher 15%
  • Remarquer 30%
  • Secourisme 15%
  • Survie en milieu naturel 15%

Ame 60 [“Salut vous!”]

  • Charmer 30%
  • Jeu d’acteur 40%
  • Instinct 20%

Description de compétences supplémentaires

Jeu d’acteur: C’est l’équivalent de mentir, mais pour un acteur. Plutôt que mentir, l’emphase pour cette compétence se place sur l’interprétation d’un personnage.

Sports Extrêmes: La sensation de liberté, se sentir voler ! Donc pour Sam, la chute sous toute ses formes et la glisse sont au cœur de la recherche d’adrénaline. Les pratiques les plus hors normes : chute libre, base jump, wing suit, free ride… (Sous l’océan c’est beau, donc intéressant mais moins de connaissance).

Instinct: Permet de faire des jets d’instinct de manière à avoir un jet de dés en avance pour l’utiliser sur une action plus tard dans une session de jeu.

SANTE MENTALE

Violence
Endurcissements: 1
“La décharge d’adrénaline devant le danger est à nul autre pareil… cela dit face à la violence ou à la mort par une autre personne c’est assez spécial. A force d’entrainement et de pratiques pour certains films un peu musclés, Sam a fini par maîtriser plus aisément sa peur de ce coté, du moins dans certaines limites…
Fragilisations:

Surnaturel
Endurcissements:
Fragilisations:

Impuissance
Endurcissements:
Fragilisations: 1
_La nature est toute puissante. Le savoir ne suffit pas toujours et braver l’impossible a parfois des conséquences dramatiques… Des soucis, des problèmes et des imprévus il en arrive tout le temps, que se soit sous l’eau, en l’air ou sur une parois rocheuse. Cette fois-ci, un tournage de haute voltige, loin d’être le plus dangereux des paris malgré la chute libre avec un final grandiose. Trois allumés, quelques drones, un cameraman bien encadré lui aussi, tout aurait du bien se passer. Sam connaissait très bien Jack Millers et Matthew Sanderson, plus amis que collègues avec qui il avait déjà fait quelque fois le mur à la recherche de sensations. Seulement voilà, le temps était au beau fixe, peut être un peu trop de vent en altitude mais rien de bien dangereux pour les trois sauvages. Le grand saut, tout se passe bien, ca secoue ? Tant mieux, la scène sera encore meilleure et nous encore plus heureux ! Sam à quelques figures qui lui font prendre un peu de distance avec les deux autres du coup il est le premier à voir qu’une des deux voiles s’est vrillée en s’ouvrant, manquant de piéger son propriétaire dans un cercueil volant. Celui-ci s’en sort, question d’habitude et de réflexe, mais quelque chose gène Sam qui retarde sa propre ouverture alors que le temps semble ralentir. Jack, oui c’est bien lui, se débarrasse de sa première voile inutile pour ouvrir son parachute de secours qui commence à s’ouvrir, semble marquer une pause dans un trou d’air et se déploie enfin dans un craquement de tonnerre… en pire ,car la toile s’est déchirée sur un angle. Pour Jack c’est une chute totalement libre d’encore 300 mètre vers la mort. Là encore les choses auraient pu se passer comme elles auraient du, Sam partant en piquet droit sur son camarade qui ralenti sa descente au maximum en se libérant du piège de toile et de filins. Ils arrivent à se percuter sans trop de violence pour qu’il puisse s’accrocher l’un à l’autre avant l’ouverture de la voile. Le doute passe dans l’esprit de Sam, il n’a pas l’air bien, sa prise n’est pas aussi forte qu’elle le devrait… il va devoir compenser le choc presque seul et pour une fois la peur joue violemment avec son esprit. Il tente de secouer Jack sans trop de résultat, il a du prendre un sale coup sur les deux chocs précédents, tant pis il ne peux plus attendre sinon c’est le crash pour eux deux… Le temps semble se figer lorsque Sam tire sur la poignée pour libérer son parachute. Cet instant ou Jack semble avoir une sorte de spasme où il s’arrache à l’étreinte du jeune acteur qui le regarde le corps reprendre de la vitesse.

Séances de psy, inutiles mais soit vu qu’elles sont imposées par la boite de prod, débrief médical pour lui expliquer qu’il n’aurait rien pu faire, repos physique de deux mois pour remettre les muscles de son épaule, psychologique de quatre mois avant de pouvoir reprendre. Le deuil il le fait, il l’a partagé, mais il ne l’a vraiment accepté que lorsque Matthew est venu le chercher pour un dernier saut, son dernier saut. A presque 48 ans, ce sportif accompli en avait vu trop ce jour là et il rendait un dernier hommage, car lui aussi resterait marqué par son impuissance ce jour là… oui il avait tout fais, et le meilleur hommage serait libre dans les nuages._

Isolation
Endurcissements:
Fragilisations:

Soi
Endurcissements:
Fragilisations:

Bio:

Evènement déclencheur

Que dire, si ce n’est que cette fois-ci ce n’était peut être pas une idée de génie de tirer le diable par la queue, mais bon un rêve n’est qu’un rêve même s’il ne tombe pas tout à fais au bon moment…

Pour la petite histoire, bien qu’il soit encore un peu délicat de savoir ce qu’il en est selon Sam, il se gardera bien de s’en vanter sur les toits. Une splendide journée de ce début d’été 2011 (date a valider) au dessus du Mont Fuji, au Japon. Une excursion somme toute assez banale pour peu que l’on se soit fixé une sorte de tour du monde en chute libre. Une sorte d’hommage longuement mûri pour enfin dire adieu à Jack, disparu deux ans plus tôt.
Un saut assez banal, une équipe de quatre, un sponsor intéressé par la vidéo et voila qui avance. Un peu de pub pour l’équipe de cascade et pour le visage de l’acteur en prime, sait on jamais. Quatre jours après l’arrivé au pays du soleil levant, le temps de s’acclimater, de jouer un peu le touriste et de serrer les bonnes mains histoire de bien avoir un petit bonus a la fin et voila l’équipe en vol.

Un vol banal oui…. enfin presque. Sam s’est débrouillé pour avoir une ou deux figure et sauter en dernier pour les plans en contre plongée, avec un peu de chance en jouant avec les nuages qui forment un dôme splendide sur la montagne en dessous. Tout le monde prend son envol, les vidéos s’annoncent de premier ordre, les figures s’enchaînent sur un paysage magnifique. Les bras déployés tel les ailes qu’il rêve toujours d’avoir, il joue avec l’air tandis que le vent siffle a ses oreilles. Puis arrive le moment d’ouvrir la toile, assez haut cette fois ci pour leur permettre de faire la seconde partie en acrobaties diverses. Là cependant quelque chose cloche. La sangle semble résister alors qu’il tente de libérer sa voile en entrant dans le nuage, un bandeau ni plus ni moins qu’il aurait traversé le temps que la voile se gonfle sans même la tremper.
Seulement la voile ne s’ouvre pas comme il faut et en une fraction de seconde Sam se retrouve entièrement ficelé par les filins tandis que la voile flasque claque au vent au dessus. Une seconde plus tard, le temps de se rendre compte qu’il ne peux pas attraper la poignée permettant de s’en débarrasser son esprit note qu’il est au milieu de nuages cotonneux. Son esprit semble s’accrocher à l’invraisemblable paysage, laissant la fatalité de sa situation quelque secondaire, presque irréaliste. Pis quelque chose accroche son regard, un mouvement, une trace laissé dans un nuage comme si ce dernier avait été dérangé… avant d’apercevoir, sans que l’esprit puisse y croire, comme une lueur a la limite du champ de vision. Une ondulation de vert et d’or, des écailles et une patte fine et courte dotée de griffes…
Et la créature disparaît juste avant qu’il ne sente un contact dans son dos et qu’une voix, limpide, comme si le vent ne l’atteignait pas, qui le fige l’esprit vide, incapable de penser ne serais ce qu’a se retourner sur l’instant : la voix de Jack.

“Reprend ton envol, vis…”

Puis un picotement sur le flanc, une secousse et les filins relâchent leur emprise. Le temps que son esprit intègre l’information, le temps semble suspendu, puis une fraction de seconde de plus tout se précipite, comme un film que l’on aurait d’un coup mis en marche rapide. Le sifflement du vent revient, mais quand était il parti ? La pression aussi. Alors qu’il tente un coup d’œil frénétique autour de lui, il traverse le nuage, aussi fin qu’il aurait du être, sans rien à l’intérieur que de l’eau …. et une toile qui claque au dessus de lui. Instinctivement il assure sa position et déploie le parachute de secours. La fin du vol il le fait dans un état second, sauvant les apparence sans beaucoup plus.

Une fois au sol, un rapide débrief pour savoir pourquoi il s’est débarrassé de sa voile principale et au final pour le félicité de l’avoir fais si vite, un vrai exploit durant la fraction de seconde nécessaire à traverser le nuage, il garde ce qu’il a… vu ? …. rêvé ?. … pour lui. Et non, un rêve ne sectionne pas net quelques centimètres de combinaisons, faisant perler le sans sur une fine coupure sur le coté gauche…. mais quoi alors …?

Histoire Personnelle:

(Résumé : Jeune homme curieux et agréable. Énergique et toujours avenant. Il aime la liberté par dessous tout, la sensation de flotter lui fais un choc lors de son premier saut d’un petit promontoire rocheux dans un lac pas loin de chez papi… et depuis il a un peu évolué sur cette piste ce qui lui a souvent donné un petit coté tête brûle. A coté de cela, ce besoin de liberté l’aura attiré après des études de physique passablement écourtés faute d’intérêt, sinon de réussite, il finit par laisser ce qui aurait pu etre juste une passion de jouer un role, changer de vie, de peau et donc de se libérer ^^ prendre le dessus. Apres tout il a suffisamment tourné le coté sportif pour tenter les cascades et il n’a jamais ete trop mauvais acteur au theatre puis en etudiant. Il se lance et réussi entre deux.)*

Un jeune garçon heureux et curieux. Une famille aimante, à l’abris du besoin qui plus est et une sœur, jumelle et pourtant tellement dissociable. Un duo étrange mais tellement complémentaire. Amusant quand on sait que la tante des jumeaux et aussi la jumelle de leur mère. Et accessoirement la mère de trois enfant qui complète un petit groupe avec lequel les liens sont fort et s’enrichissent chaque année.
Ce qui pourrait être le plus caractéristique de Sam, voyons…. une jeune homme avenant et une liberté presque totale, du moins une liberté recherchée.
Un sportif depuis tout jeune, un peu casse coup donc, un coté téméraire qui convenait bien à quelques bêtises ou à l’entente avec le cousin Hank. Au final la seule qui avec les années avait de l’autorité sur le petit courant d’air était sa sœur, leur mère venant en seconde place à son grand désarroi.

Les années passent mais rapidement le jeune Sam va trouver quelque chose qui le porte encore aujourd’hui. La sensation de voler, cette liberté outrepassant tout pour lui. Tout vint un jour de baignade au lac, avec un grand promontoire rocheux d’où les plus téméraires prenaient parfois leur élan.
Trop jeune, il n’avait pu essayé mais cette année là, il avait eu la permission de sauter du plus petit rebord, un progrès sans nul doute qu’il ne risquait pas de laisser passer vu qu’il avait déjà pu voir de la haut avec le cousin, amateur de hauteurs.
Une scène somme toute assez banale qui marquerait le garçon. La sensation alors que le vide s’appropriait son corps et, petit bonus si nécessaire, le grand rapace qui passait au dessus et dont l’ombre avait attiré le regard de sam. tout cela avait laissé un jeune homme livré à la pesanteur et à un rire de joie pure, quelque peu interrompu par l’entrée dans les ondes pour reprendre entre deux toux à la sortie.

Quelques souvenirs….


Samuel "Sam" Hawkins

Histoires de famille à Seattle Semnos